To scale the Solar System


Publié le : 21 Jan 2016 à 17:13 history Modification : 21 Jan 2016 à 17:59 Vu 12126 fois


Wylie Overstreet  est parti du principe suivant : On ne trouve aucune représentation du système solaire et ses distances colossales à l’échelle. Il s’est donc lancé dans un pari fou : fabriquer un modèle du système solaire à l’échelle en partant du principe que la Terre ferait la taille d’une bille.

Entreprise audacieuse mais nécessaire puisque si l’on devait tracer un modèle, les points représentant les planètes seraient tellement petits sur une feuille, que notre œil serait incapable de les observer. Il a donc dû choisir un endroit suffisamment étendu pour pouvoir y placer chaque planète aux bonnes distances l’une de l’autre : le désert du Black Rock dans le Nevada. Un désert suffisamment vaste pour y contenir un espace vide de près de 7 miles (11km) au beau milieu de nulle part. Pour vous donner une idée, dans cette configuration, le Soleil mesure à lui seul plus d’un mètre de diamètre.

« Au fur et à mesure que l’on s’éloignait, la taille de la Terre diminuait. Elle a fini par se réduire à la taille d’une bille, la plus jolie bille que vous puissiez imaginer. Assister à ça transforme un homme. »

James Irwin, huitième des douze astronautes à avoir foulé la Lune, Mission Apollo 15

 

Pour cela, il s’est entouré d’une équipe dont la réalisation est portée par Alex Gorosh. Leur objectif : tracer les orbites des différentes planètes composant le système solaire dans le sable du désert et créer un time lapse de la course des planètes depuis le sommet d’une montagne proche. Le résultat du documentaire qui en ressort, au-delà du fait d’être très réussi esthétiquement, donne à réfléchir puisque les calculs de l’équipe se sont révélés exacts. Un moment de vagabondage cosmique qui se termine en beauté avec des interviews d’illustres astronautes.

Bon voyage, vers l’infini et au-delà !

 

Partager cet article

To scale the Solar System 0 commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur Origarti, vous acceptez que celui-ci utilise des "cookies", afin de nous permettre d'améliorer régulièrement votre expérience.