Cinézine

J’ai rencontré Mathieu Huitric lors de nos études en Communication Visuelle. Cinéphiles tous les deux, nous avons ensuite travaillé ensemble plusieurs mois sur un projet  dont j’étais à l’initiative et pour lequel Mathieu rédigeait des critiques de films : Dailygarti. Lorsque le projet s’est arrêté, Mathieu a continué de rédiger quelques critiques cinématographiques de son côté. Je lui ai alors proposé de créer un blog sur WordPress qui lui permettrait de mieux mettre ses articles en valeur dans l’optique de devenir rédacteur Web. C’est ainsi que nous avons conçu Cinézine.

 

Stratégie de contenu

Ayant appris de nos erreurs commises avec Dailygarti concernant la stratégie rédactionnelle, j’ai orienté le blog autour de 4 types de contenu qui devaient permettre à Mathieu d’avoir en permanence de nouveaux films à poster, en fonction de ses disponibilités et inspirations, sans compromettre la qualité des articles.

Du contenu régulier

cinezine-icones

  • Les focus – Des articles plus denses autour d’une thématique cinématographique plus générale. Réclamant plus de temps d’élaboration, ces articles allaient être les articles les plus mis en valeurs sur le site.
  • Les critiques – Des articles détaillés traitant d’un film en particulier. Il s’agit d’une analyse détaillée et construite de ce film.
  • Les « avis en bref » – Articles courts traitant d’un film de manière synthétique, avec une note sur dix et une critique de quelques lignes, permettant d’alimenter le blog en nouveaux films très régulièrement.
  • Les « bientôt en salles » – Articles courts présentant la bande-annonce d’un film à venir ainsi que les attentes le concernant. Ces articles devaient permettre de parler de films avant l’heure.

 

cinezine-ux

 

Faciliter la rédaction d’articles via WordPress

Le choix du CMS WordPress a été immédiat pour ce projet pour plusieurs raisons. Connaissant bien le potentiel (et les limites) de cette plateforme, j’allais pouvoir très librement en personnaliser l’aspect graphique, la hiérarchie de son contenu et la zone d’administration.

back-office-cinezine

Lorsque nous travaillions sur Dailygarti, nous nous étions rendu compte que la saisi des fiches de chaque film pouvant être fastidieuse et chronophage. J’ai conçu un développement spécifique se basant sur l’immense base de données du site IMDB (équivalent américain d’Allociné) et de son API. Tout ce que Mathieu avait à faire, c’était de saisir un identifiant unique correspondant à un film et le saisir dans l’administration. La fiche du film est alors remplie automatiquement (Réalisateur, date de sortie, casting, genre(s), résumé, affiche, etc…).

api-imdb

J’ai également pris soin d’améliorer l’administration de WordPress  par le biais de mémos et onglets d’aides. Le but étant que Mathieu puisse prendre en main rapidement la plateforme et les divers fonctionnalités que j’avais pu développer pour l’enrichir : gestion de son compte Google Analytics, onglet d’aide concernant l’utilisation des réseaux sociaux et la stratégie adoptée, conseils relatifs à la sécurité et la maintenance du site,  balises de « spoiler », etc …

 

Communiquer sur les réseaux sociaux

cinezine-sur-twitter

La seconde problématique autour de la stratégie de contenu a été la suivante : « Qui / quoi mettre en avant ? ». La « marque » Cinézine ou bien son auteur en tant qu’individu ? . Nous avions conscience que la fidélisation des lecteurs se feraient en grande partie grâce aux réseaux sociaux, notamment Twitter et Facebook, sur lesquels Mathieu communiquerait en son nom, sans jamais faire oublier le fait qu’il est la personne se cachant derrière Cinézine. Les lecteurs viendraient donc lire Mathieu pour le ton personnel de ses articles.

communication-cinezine

Mathieu étant lui-même peu familiarisé avec Twitter, j’ai pu lui proposer une stratégie adaptée, en particulier à Twitter. Ainsi, peu de temps avant le lancement du site, le compte @cinezine_fr a pu communiquer l’avancée du site, notamment grâce à cette vidéo promotionnelle, en guise de bande-annonce. Ayant réalisé le montage de ce clip, j’ai choisi des scènes de films dont Mathieu risquait forcément de traiter une fois le site ouvert.

Une expérience de lecture confortable et riche

Largement inspiré du Material Design théorisé Google, le site possède donc une interface claire, laissant la part belle aux articles et aux visuels. Chaque article est avant tout mis en valeur par des photos tirées des films et soigneusement sélectionnées ce qui donne à la page d’accueil et aux pages intérieures une dimension axée sur la notion de « magazine ».

homepage

De part l’utilisation mesurée de transition et d’effets de survol, le confort de lecture est mis au cœur des considérations d’UX de ce projet. La barre de recherche et la navigation sont placées en en-tête ce qui permet à la consultation d’un article de ne pas être parasitée par une éventuelle « Sidebar » de publicité ou incitative. La zone de commentaire est repliée par défaut et les suggestions d’articles similaires sont placées en pied d’articles.

article-type-cinezine

 

share Partager cet article

En naviguant sur Origarti, vous acceptez que celui-ci utilise des "cookies", afin de nous permettre d'améliorer régulièrement votre expérience.