Se7en

Particulièrement présente dans la peinture flamande du XVIIe siècle, la Vanité consiste en une représentation allégorique de la mort et de l’immuabilité du temps qui s’écoule, inexorablement. Il s’agit ainsi de natures mortes mettant en scène des objets  représentant l’activité humaine, ses réussites, ses explorations, mais aussi ses vices. 

À peu près à la même période, B.Pascal énonçait justement que, selon lui, l’Homme n’est que Vanité, et que «  Tout n’est que vanité  » (au sens de « vain« ), car toutes nos actions ne sont qu’un moyen de remplir, telle une fuite en avant, l’absurdité de nos existence : Memento Mori (« souviens-toi que tu es mortel« ).

L’Homme répéterait donc invariablement les mêmes péchés ?

Loin de toutes considérations spirituelles ou méta-physiques, cette thématique a été l’occasion d’expérimenter des sources d’éclairages inédites, mettre en scène des concepts abstraits en tentant de conserver un fil rouge et explorer les techniques de prises de vue culinaires et les contraintes du « clair-obscur ».

share Partager cet article

Se7en 0 commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur Origarti, vous acceptez que celui-ci utilise des "cookies", afin de nous permettre d'améliorer régulièrement votre expérience.